Archives: Eaux-vives à Sumatra, Indonésie (1995-2002)

Thrills on the asahan
Sensations fortes sur l’Asahan, Nord de Sumatra

Alors voilà le décor planté! Nous sommes en 1995 à Sumatra (Indonésie) et avec une bande de copains et y passons le plus clair de notre temps autour du lac Toba. Le rafting à Sumatra est confiné pour l’instant sur la rivière Alas (Aceh) ou le pionnier du rafting en Indonésie (Dave Heckmann) gère quelques groupes d’américains; les autres tentatives ailleurs sur l’île sont des feux de pailles ou n’ont jamais dépassé le stade foetal.

DCF 1.0

En ce magnifique été passé à une altitude de 900m. dans le cirque volcanique Toba, en regardant une carte d’état-major (1:16000, trouvée au tabac du coin…!) on voit 118 rivières, cours d’eau ou torrents se jeter dans le lac, pour un seul émissaire:… la rivière Asahan !! Il faut y jeter un coup d’oeil! car avec Georg et Kurt, qui avaient de bonnes notions de cette activité, et au vu de ce qui précède, on se dit qu’on a peut-être mis le doigt sur une perle du genre… Et on ne fut pas déçu, loin de là… Après quasi 2 heures de route et une interminable descente en tête d’épingle jusqu’à arriver dans la vallée elle-même, on se retrouve dans une nature époustouflante de beauté et une rivière qui déverse ses 125m3 d’H2O et un gradient de 16m/km!… En face de nous, les chutes Harimau, Ponot, Siguragura qui toutes oscillentent à une hauteur entre 150-300m. sont les plus hautes de l’Asie du Sud-Est. C’est whooaw!!! Imaginez la chute Harimau, une centaine de m3 (…) qui dévalent quasiment 300m…!!! Les hurlements de gibbons vous réveillent le matin, le bucère vole fièrement au-dessus de la vallée, le tigre rode et s’y reproduit !

PORNOT_WATERFALL, Asahan valley, Sumatra

Puis voilà les premières descentes qui débutent avec la participation des locaux (surtout Papa Simatupang) car trouver des points d’entrée et de sortie dans cette furie liquide est loin d’être simple. Ceci continua de sorte que l’ami autrichien doit rentrer, donc avec Georg on est les deux à la barre avec notre équipe choc, les Sumatra Savages (nom donné par Georg à la bande de têtes brûlées locales, nos guides, qui déboulent sur l’Asahan).

DCF 1.0

Puis voilà les premières descentes qui débutent avec la participation des locaux (surtout Papa Simatupang) car trouver des points d’entrée et de sortie dans cette furie liquide est loin d’être simple. Ceci continua de sorte que l’ami autrichien doit rentrer, donc avec Georg on est les deux à la barre avec notre équipe choc, les Sumatra Savages (nom donné par Georg à la bande de têtes brûlées locales, nos guides, qui déboulent sur l’Asahan).

SPEED_CANYON1

Les années passent et la passion est intacte, bien que pour qui connait un peu le milieu, ouvrir une rivière de niveau V n’est ni une opération financière prometteuse, ni de tout repos. Les premiers clients arrivent dès 1996 mais pas de quoi nourrir la famille. Il faut faire rentrer le matériel en douce car les douanes indonésiennes taxent l’équipement comme bien de luxe…, très difficile de faire réparer une fuite du pneumatique ou un kayak endommagé, et Boogie, notre partenaire local et premier manufacturier de raft du pays, en est à ses débuts. Le matériel est coûteux et difficile à trouver, et pas toujours de la meilleure des qualités.
Nous on a décidé de s’y rendre chaque week-end ou presque afin de mieux maîtriser cette rivière oh! combien difficile, clients ou pas clients, et de s’y éclater, comme des gamins dans un magasin de jouets, et sans trop de limites.

DCF 1.0

Puis, mine de rien les années se succèdent et se ressemblent, dont il ne reste plus que les quelques clichés, enjoy… mais avec Georg on a un projet assez original, voir dément, car la rivière Asahan est certainement la plus exigeante du Sud-Est Asiatique et une rivière de classe mondiale; et nous cherchons à la faire connaître dans le milieu de l’eau-vive.

ASAHANWH

Arrive l’an 2000, où après 2 ans de dur et intense labeur auprès des autorités du pays, on finalise et pouvons aller de l’avant avec ce projet un peu fou: accueillir le premier festival international d’eaux-vives en Indonésie. Le succès est retentissant. La cérémonie d’ouverture, avec danses traditionnelles et folklore local est donnée sous l’égide de I Gede Ardika, alors ministre du tourisme et d’autres personnalités tel que le Gouverneur de Nord-Sumatra, Rizal Nurdin. 40 parmi les meilleurs kayakeurs de la planète s’affrontent en plein coeur de Sumatra, c’est la folie furieuse. On profite également de l’occase pour organiser le championnat national de rafting où 16 équipes originaires de Sumatra, Java, Bali et des Célèbes bataillent pour le titre.

Eau-Vive: Furiosité liquide sur l’Asahan…

Eaux-vives: les autres rivières (Wampu, Biang, Alas et Bingei), également avec quelques passages très sympas…

Décors, gorges, chutes d’eaux, et nature environnante autour des rivières de Sumatra…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.