Gulmarg, Cachemire, Inde (07.11)

Moment estival en famille à la montagne, loin des canicules saisonnières

C’est environ 55km. et 1h30 de route pour rejoindre Gulmarg depuis Srinagar. La route monte en pente douce mais constante pendant des dixaines de kilomètres pour arriver à Tangermarg à 2200m. ; depuis là le dénivelé se corse et c’est à travers une forêt de pins que nous serpentons et arrivons à Gulmarg (2650m.) le long d’un plateau d’altitude qui se dévoile à notre regard.

Dans la mythologie Hindou, Gulmarg est une rose endémique au Cachemire. Un jour, un Maharaja qui profitais de la villégiature estivale, récolta 19 fleurs (dont la rose en question), toutes encore inconnues et propres à la région du Pir Panjal; ainsi Gulmarg figurait pour la première fois sur une carte. 

bergerie pachtoune dans le Pir Panjal, Gulmarg, Inde.

Gulmarg fut déjà du temps de la domination britannique un lieu de villégiature en été, ainsi son infrastructure touristique débuta dès la deuxième moitié du XIX-ème. Ce fut également durant cette période que le Cachemire, pour les raisons évidentes, suscitait un grand intérêt dans l’idéal et l’intérêt colonial.
Un climat semblable à nos latitudes (le Cachemire est souvent assimilée à la Suisse de l’Inde), donc culture de fruit et légumes semblables, un artisanat tout à fait remarquable, la joaillerie (orfèvrerie) locale est de premier plan mondial, quantités de pierres précieuses (ou semi-précieuses) y sont découvertes, réputée également dans le monde entier pour la qualité (et aussi l’unicité parfois…) de ses textiles nobles (cachemire, différentes laines, soie, pachmina, shawl, etc.).
Le ski-club de Gulmarg fut créé en 1926 par deux officiers de l’armée britannique, et vous y verrez quelques photos (quasi reliques 🙂 ) de l’ancêtre du télésiège et autres remonte-pentes de l’époque ! Parmi les locaux, des freeriders et guides de montagne de tout premier calibre sont là pour vous épauler et s’éclater sur les pentes du Mt. Afarawat (4400m.) ou ailleurs en hélicoptère !!!..

sur le plateau Kongdoori, 3220m. d’altitude, au-dessus de Gulmarg, Pir Panjal, Inde.

Les photos prises en ce jour de juillet 2011, ciel gris et bas, suivent l’itinéraire de randonnée depuis le plateau de Kongdoori à 3200m. (niveau-1 du télécabine) et retour à Gulmarg pour un dénivelé négatif de quelques 550m.

Il y respire un calme, une sérénité, un apaisement lors cette ballade. Au gré on y croise des gens, contents d’être au grand air, sortent en groupe ou famille, le dialogue est facile ; c’est une ambiance si typique à l’Inde, qui vient une fois de plus de m’atteindre de sa flèche. Je m’y promet déjà alors d’y retourner, promesse bien évidemment tenue ! 😉

Autres séjours à Gulmarg :
– 2016 et en famille pour du freeride !!
– 2018-19 seul et, entres autres pour du freeride aussi !!
Kashmir Freeride Ski, Gulmarg (les vidéos)

Gulmarg, une journée d’été (07.2011)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.