Siam Reap & Angkor Wat, Cambodge (nov.2015)

DSCN1876-1

A peine descendu de l’avion à 05h45 du matin, en provenance de Banda Aceh (Sumatra, Indonésie), on est directement confronté au choc culturel; une immersion authentique, expérimentée lors des 2-semaines de ce voyage au Cambodge, au rythme dicté par le Bouddhisme.
On ressent également aussitôt cette tradition de grande ouverture et convivialité malgré leur retenue et relative pudeur.
La région de Siam Reap (Cambodge) se développe à vitesse grand V, le tourisme est aujourd’hui quasi de masse et une manne de revenus très importants ici. Le tout est bien distillé, en pleine conscience du devoir de respect de la tradition et autres moeurs, pour éclairer la voie, dans une sagesse toute asiatique. La feuille de route, pour développer le pays tout en y intégrant le tourisme, fonctionne plutôt bien et semble satisfaire la plupart des acteurs. Il est vrai que la région arbore un des sites les plus convoités de la planète: le complexe de temples d’Angkor Wat !

On a de la peine à croire que le Cambodge, qui a vécu un très long enfer pendant la deuxième moitié du XXème siècle, nominé plusieurs fois comme pays le plus pauvre de la planète, et qui a ré-ouvert ses frontières aux étrangers seulement depuis 1996, puisse déjà voler de ses propres ailes, et avec un minimum d’assistance seulement.

Le pays se relève de ses cendres et la grande majorité de sa population participe à sa reconstruction. Une destination ou dès la sortie de son petit aéroport on se sent plongé dans une candeur aux milles couleurs et expressions de la Vie, et aujourd’hui une destination totalement intégrée qui a le vent en poupe!

La ville de Siam Reap, et sa région, en panoramique

Siam Reap (nov.2015)

Route Tani – Kbal Spean – Bantey Srey – Angkor (22-23.11.15)

Route Siam Reap – Tonle Sap (20.11.15)

Le complexe des temples d’Angkor (nov.2015)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.